Startup Weekend : Une Folle Expérience Vécue De L’intérieur

publié le 20/11/2017 à 13:37 Blogarticle

Christelle a fait partie des audacieux participants du Startup Weekend Strasbourg 2016. Elle a réussi à
faire sélectionner son projet parmi les quarante candidats, et a ainsi accéléré son ambition startup.
Rétrospective sur ces deux jours de folie qui ont permis à son idée de prendre vie !

 

Tout d’abord, ce qui ressort le plus dans ses paroles, c’est la sérénité avec laquelle elle garde
souvenir de ce weekend. Comme c’est un concours, il n’est pas absurde de penser que les candidats
pourraient être stressés lors du passage devant leurs adversaires et les juges… Eh bien, elle affirme le
contraire ! Même si le pitch de soixante secondes pour la présentation de son étude a été une
épreuve complexe, elle a su se démarquer des autres puisque sa proposition a été retenue. Et tout
de suite, lors de sa présentation, elle s’est sentie en confiance grâce au regard bienveillant des
auditeurs. Que ce soit le jury, les autres candidats ou bien les coachs, elle ne s’est sentie jugée à un
aucun moment. Pourtant, elle n’avait préparé son pitch qu’une heure avant son passage et s’était
inscrite sans grande conviction sur les conseils d’une amie.

 

Que cogitait-il dans la tête de Christelle ?

Son idée était la suivante : elle devait permettre aux journalistes, par le biais d’un procédé
technologique, d’accéder à une information très précise issue d’une source la plus fiable possible. Et
elle a réussi à convaincre : elle a pu faire partie de la poignée d’ambitieux toujours en lice avec des
projets propices à la réalisation.

Ce weekend était un vrai défi pour elle : elle voulait présenter son projet, le faire évoluer grâce à la
participation en équipe, et l’ambiance générale représentait une agréable condition de se confronter
à ce challenge personnel.

 

Tic-tac, tic-tac, il ne reste que 45h !

Une fois qu’elle a su sa candidature acceptée, elle s’est tout de suite mise à la recherche
d’une équipe au travers des candidats, demandant les envies et les compétences de ceux qu’elle
croisait. Elle a trouvé sa team avec trois autres participants, tous aussi motivés qu’elle. Un qui
possédait des compétences similaires aux siennes, et deux développeurs, primordiaux à la bonne
réalisation de son idée. Ils n’ont pas chômé du weekend, ça, elle l’assure ! Ils avaient une
organisation bien rodée. Si ses deux coéquipiers développeurs n’ont pas décroché les yeux de leurs
écrans de tout le weekend, le troisième de la bande s’est rendu aux conférences afin de récupérer
des informations bien nécessaires à l’avancement des recherches, et en faisait un récapitulatif à
toute l’équipe. Ces conférences, en plus des coachs de l’Institut National de la Propriété Intellectuelle
(INPI), leur ont permis de progresser plus rapidement dans leur projet et de mieux se préparer au
pitch final de trois minutes, pour n’en extraire que le meilleur. Défendre un projet aussi récent et
répondre aux questions des juges était une expérience qui lui a beaucoup appris.

 

Que retient-elle de sa participation ?

Ce qu’elle a tout particulièrement apprécié dans cette expérience, c’est non seulement le challenge,
mais aussi l’ambiance de l’événement.


Dans cette situation, elle a dû sortir de sa zone de confort pour aller à la rencontre de nouvelles
personnes ayant toutes des visions différentes. Elle savait qu’elle devait trouver la meilleure équipe
possible pour que tout son temps et toute son énergie conduisent à l’aboutissement du projet. Elle a
même dû prendre rendez-vous à la dernière minute, le samedi à 18h avec des journalistes de France
3 qui devaient confirmer une partie de son projet … Comme quoi, ce ne sont que 54 heures, mais on
les vit intensément.


Malgré le travail et l’effort requis lors d’une participation, Christelle a su apprécier le cadre et
l’organisation. En exemple, elle cite les coachs qui n’hésitent pas à venir donner des conseils pour
que chacun ait une chance de réussir, ou encore les bénévoles, vraiment aux petits soins, peu
importe l’heure du jour ou de la nuit. Quand elle est allée faire un tour au buffet ouvert 24h/24, elle
a aimé la bienveillance et la bonne humeur ambiante. Même si elle n’a dormi que quelques heures
durant cette épreuve, elle se dit avoir été boostée par l’adrénaline et le défi. On veut réussir à tout
prix, dans une atmosphère de dingue et propice à l’innovation !

Et vous … tentés par l’aventure Startup Weekend Strasbourg 2017 ?

 

 

Pour nous rejoindre dans l'aventure Startup Weekend Strasbourg 2017 du 24 au 26 novembre 2017 c'est LA !

Pour plus d'informations vous pouvez aller sur le site du Startup Weekend Strasbourg en cliquant ICI !

 


comments powered by Disqus